Les 7 Doigts accueillent HUB Montréal dans leur nouvelle maison

S’ils ont longtemps été sans toit, Les 7 Doigts ont maintenant investi leur  nouvelle maison, l’ancienne brasserie Ekers, au cœur du Quartier des spectacles, où ils accueilleront HUB Montréal du 18 au 21 novembre prochain Conversation sur ce bâtiment de 1897 que le collectif montréalais a adroitement mis à sa main.

Sept étages. 60 000 pieds carrés. Deux grands studios avec des plafonds hauts d’une trentaine de pieds. On est loin de l’époque où la troupe nous faisait passer par la porte de son frigo, en 2002. 

« La maison des 7 Doigts, c’est quelque chose de nouveau pour nous, lance Alexandre Teodoresco qui dirige Les Studios des 7 Doigts. Il y a 17 ans, ce collectif d’artistes anciennement du Cirque du Soleil a voulu faire un type de cirque plus humain et plus proche du spectateur. Après avoir tourné dans de nombreuses villes, avoir monté 25 productions et avoir donné des milliers de représentations, la compagnie a réussi à bâtir son centre de création grâce au soutien des gouvernements fédéral, provincial et municipal. On a été en discussion presque sept ans, puis ç’a pris quelques années pour les rénovations pour finalement ouvrir en juillet 2018. »

Sur le boulevard Saint-Laurent, on reconnaît la façade comme celle d’un autre établissement qui a marqué le paysage culturel de Montréal. 

« C’est l’ancien Musée Juste pour rire qui a été complètement transformé, poursuit le directeur. On a préservé la façade historique de la brasserie et les poutres qui datent du 19e siècle. Les gens ne le reconnaîtraient pas à l’intérieur. La bâtisse est superbe, patrimoniale, mais aussi très moderne dans un style industriel rétro.

« Dans cette immense espace qui n’avait plus de toit, on y a monté deux énormes studios de danse et de création de spectacles, mais aussi un gym pour l’entraînement des artistes et des bureaux magnifiques. En haut, il y a aussi deux grandes terrasses. L’une donne sur le sud-est de Montréal alors que l’autre, que nous avons ajoutée, est orientée en direction du centre-ville et du mont Royal. 

Il y a aussi cet espace au nom très poétique de l’Orangerie. Toute en longueur, elle est moins intimidante que les grands studios et donne aussi une vue imprenable sur la ville.

« Ce qui est bien avec notre bâtiment, c’est qu’il y a beaucoup d’espaces dans lesquels on peut jouer. Ça permet d’avoir une programmation complexe sur plusieurs étages en accueillant 2000 personnes. »

Pour créer leur univers, Les 7 Doigts ont pigé tant dans le théâtre, la musique, les arts circassiens que dans la technologie. On peut penser à Intemporel avec les hologrammes de Pilon Lemieux 4D Art en 2018. Ils rejoignent en quelque sorte la mission de HUB Montréal de faire briller la créativité montréalaise.

« Ça nous parlait au niveau de la thématique, opine-t-il. HUB Montréal est axé sur la créativité numérique et nous, c’est une créativité plutôt humaine. Si l’on inclut beaucoup de technologie, l’humain reste au cœur de nos créations. On s’est dit que l’art de la scène ajouterait un angle un peu différent à l’événement. 

Hub Montréal occupera les Studios des 7 Doigts du 18 au 21 novembre 2019, à l’angle du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sherbrooke.

L’entrevue a été éditée pour des besoins de concision.

-propos recueillis par Pascale Lévesque-

Visite des lieux